Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de détox

Journal de détox

Vaincre les addictions


Un problème d'eau

Publié par Taedwyn sur 3 Novembre 2016, 21:18pm

Catégories : #Journal

Je parlais précédemment de la détox comme d'un long processus. En effet, la détox englobe un grand nombre de paramètres. D'abord lié à l'alimentation puis aux addictions en général, on peut l'étendre à certains aspects de la société, voir du système tout entier.

Je vis dans une maison ou je ne suis pas raccordé à l'eau. Mon eau provient d'une source que je capte et que je renvois dans la maison via un surpresseur ( pompe d'amorçage ). Cette pompe, vieille d'une quinzaine d'années, a rendu l'âme. Ne connaissant absolument rien dans ce domaine, j'ai passé 4 jours à monter la nouvelle pompe et à raccorder l'ensemble. Quatre jours durant lesquels j'ai vécu sans eau. Par un heureux hasard, ma famille étant parti faire une cure d'urbanité dans la capitale pendant ce laps de temps.

Le premier jour, je n'ai pas vraiment réagi au manque d'eau, tout occupé au démontage de ma pompe toute rouillée. Je n'ai pas pris de douche, pas fait la vaisselle et les quelques bouteilles d'eau que j'avais stocké me suffisaient bien.

Le lendemain, il a fallu faire ses petites affaires. Mais plus d'eau dans le réservoir. Les toilettes sont un vrai gouffre en eau. Je le savais, je le confirme ! Grâce à mes bacs de récupération d'eau de pluie, je suis allé puisé pendant ces quelques jours l'eau nécessaire aux toilettes, soit l'équivalent d'un tonneau de 60 litres !

Tout occupé à ce problème, je me suis senti projeté au Moyen âge. Et bien entendu, j'ai longuement réfléchi depuis à l'implication à long terme de ce problème. Quand je vivais en ville, je n'ai jamais eu à me préoccuper de savoir d'ou l'eau venait et où elle repartait. On actionne le robinet, on tire la chasse ... Bref, aucune réflexion à avoir, ça fonctionne tout seul et on ne se pose jamais la question de savoir ce qui se passerait si ce n'était plus le cas.

Voilà comment, dans ce processus de détox, s'est ajouté un élément primordial. Pour le coup, je ne préconise pas de se passer d'eau, loin de là ! Mais, dans un monde quasi parfait, manquer d'eau vient faire basculer tout l'édifice. Son absence a relativisé tout l'équilibre. Nous pouvons nous passer de tabac, d'alcool, de bouffe industrielle mais certainement pas d'eau.

Cette expérience a donc eu un certain effet. Dès le lendemain de ma réparation, j'ai repris quasiment automatiquement le chemin de ma lente détox. Pendant 4 jours, j'ai mangé des sandwichs faits à l'arrache, bu une bonne quantité de bières et fumais ce que j'avais car mon cerveau n'était obsédé que par la plomberie.

Depuis et sans vraiment le décider sciemment, je n'ai pas bu une goutte d'alcool, quasiment pas mangé de viande, ni pain, ni produits laitiers. Et très franchement, je me sens plutôt bien. Mentalement, le fait d'avoir résolu ce problème, sans l'aide de personne, a actionné un sacré levier.

Et pour en revenir au Moyen âge et tous ses poncifs qui en font désormais l'expression d'une époque terrible ou l'absence de progrès rivalisait avec la pauvreté, l'ignorance et le règne des seigneurs, je me demande bien si nous ne sommes pas en train d'y retourner ...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents